Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 12:15

 

Un chef de service m’adressa un jour un e-mail angoissé : « mes jeunes collaborateurs soutiennent que la loi de Pareto ne s’applique plus, je pense que si, mais qu’en est-il, pouvez-vous m’éclairer sur ce point ? »
 pareto.jpg
Rappelons que la loi de Pareto, également connue sous le nom de loi des 80/20 est une proportion remarquable mise en évidence par Vilfredo Pareto (1848-1923). Elle s’énonce de la manière suivante : « 80% des effets sont générés par seulement 20% des causes » ou pour ceux qui préfèrent la version complémentaires (loi des 20/80), « 20% des causes génèrent 80% des effets ».
 
Cette proportion est remarquable par le fait qu’elle permet de concentrer son énergie, ses ressources forcément limitées ou son temps sur les quelques causes essentielles qui ont un impact prépondérant, plutôt que de se perdre dans le traitement de la multitude de causes aux effets marginaux. (Les anglo-américains disent « essential few, trivial many »)
 
La loi de Pareto ne s’appliquerait plus ?
 
Cette proportion remarquable se constate fréquemment, mais pas systématiquement. (Je ne lui connais d’ailleurs pas de justification mathématique ou scientifique.) On ne choisit pas la loi de Pareto, elle s’impose d’elle-même.
L’affirmation « la loi de Pareto ne s’applique plus » n’a donc pas de sens.
 
Y a t’il confusion entre l’outil qui est le diagramme de Pareto, qui en matière de prise de décision ou de résolution de problème reste un outil de base, sert à mettre en évidence la loi des 80/20 lorsqu’elle s’applique et la loi elle-même ?
 
Dans ce cas, ce sont sûrement des jeunes collaborateurs qui, forts de leurs études et des modèles mathématiques complexes avec des polynomiales dedans, méprisent un outil simple et puissant pour lequel un bout de papier et un crayon suffisent.
 
Dans ce cas, l’affirmation « la loi de Pareto ne s’applique plus » a autant de sens que d’affirmer « la pluie n’a plus à tomber, puisque nous avons désormais des moyens d’arrosage modernes». La pluie tombe quand elle veut, ou elle peut, mais rarement quand et où cela nous arrange.
 
« La loi de Pareto ne s’applique plus » est peut-être le constat déçu que la loi simple et pratique citée ne se constate pas. La loi de Pareto n’est pas un moyen magique activable à souhait. D’une part la proportion remarquable se constate fréquemment mais pas systématiquement, d’autre part il faut choisir ses paramètres pour obtenir un résultat significatif et non pas pour trouver un rapport 20/80.
 
Le choix des paramètres suppose une capacité d’analyse et l’analyse pertinente suppose que l’on se souvienne qu’un diagramme de Pareto est en fait un « objet fractal », ou si on préfère un jeu de poupées russes que l’on peut démonter indéfiniment pour trouver derrière chaque élément du diagramme… un nouveau diagramme !
 
Ensuite il faut savoir interpréter les résultats d’un diagramme dans son contexte. Je démontre systématiquement à mes stagiaires à l’aide d’un exercice de Pareto qu’une décision fondée sur un seul paramètre, sans autre analyse plus systémique peut conduire à des choix absurdes ou contradictoires.
 
Par exemple l’exploitation des relevés de pannes exprimés en fréquence, coût et durée.
 
Ne pas trouver de proportion remarquable dans un jeu de données ne signifie pas pour autant que la loi de Pareto ne s’applique plus…
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Pareto et longue traine
commenter cet article

commentaires

william 30/03/2012 13:36


Pareto... c'est un mot qui fait bien dans la bouche d'un pro... mais ce n'est rien d'autre qu'un outil statistique.


La règle de Pareto n'est pas morte... mais elle n'a jamais existé. La loi (de répartition statistique) de Pareto elle existe. C'est un modèle de répartition statistique qui donne un classement
par famille de l'ordre de 80%vs20%. Comme la loi normale en est une avec un ordre d'idée de 2/3 1/3, comme le 50% 50% en est une autre... comme: "on a une somme de petits problèmes qui nous
posent un gros problème, et donc on est mauvais." en est la dernière. Ou bien:"on a un gros problème": Où il n'y'a qu'un problème mais qui bloque tout!


"Ne me dites pas que ce problème est difficile. S’il n’était pas difficile, ce ne serait pas un problème. " Mal FOCH


 Mais il est vrai que dans les entreprises, on utiliser le terme Pareto pour dire: les 1er axes de progression (là ou ce concentre les problème) sont là. Cela fait bien même si ce n'est pas
appropo. Après comme tout outils matématiques, il est très rigoureux sur le papier (science mathématique) mais il est rendu plus malléable quand il se frotte aux sciences humaines


 


Le mathématiques sont l'alphabet de Dieu pour écrire l'univers. Galilée


Alors peut etre peut  on dire: "Les statistiques sont celles de l'homme pour appréhender cet univers" (ca c'est de moi, à l'instant!)


 

Paulo da Silva 08/03/2010 09:37


Christian,

J'ai été, moi aussi, soumis à cette affirmation: La loi de pareto ne s'applique pas ou plus
Force est de constater que les personnes m'ayant fait parvenir ce message n'avaient pas "en leur possession" 100% des causes du problème.
Il est évident que lorsque nous ne sommes pas exhaustifs, c'est à dire, avoir 100% des causes et pas se contenter de 99%, la loi de pareto de fonctionnera pas.
Imagine que le 1% manquant est ta cause principale, c'est mort.

Paulo


Romain 04/02/2010 15:15


Si c'etait a propos de negociation de salaire, je peux comprendre que les empoyés n'aient pas apprecié le pareto!

Desolé je decouvre cet article un peu tard, je suis surpris de certain commentaires de l'article et je me permets de donner mon humble avis:

Deja l'idee meme de la longue trainne repose sur le principe de pareto!
Si la distribution n'etait pas du type 80/20 il n'y aurait pas de longue trainne...


Je trouve aussi que le terme "loi" peut preter a confusion mais je crois pas qu'il soit dis que c'est une loi universelle ou un principe immuable...on dit bien que des distributions suivent une
"loi normale"  et que d'autres ne la suivent pas (elles en suivent une autre...).

Apres moi aussi je trouve que dire "la loi de paretto ne s'applique plus" sans autre explication n'a aucun sens! Elle ne s'applique plus dans tel cas ou tel condition peut etre... Du coup ca laisse
penser que la phrase est incomplete.

Et pour conclure je vais repeter comme beaucoup qu'un outil n'est qu'un outils, ca aide mais le travail de reflexion derriere reste a faire...
C'est pas parce que 12x1=12 que si je met chaque mois 1 glacon a ma fenetre j'en aurais 12 a Noel! C'est la que les personnalités qui traitent le cas prennent toutes leur importance.

Et si on a un resultat montrant que 6% donne 90% faut vraiment chipoter pour dire que ca verifie pas le principe! Moi au contraire je dirais que ca le verifie encore plus! Ce qui compte c'est
qu'une minorité genere une majorité.. peu importe les chiffres exactes!

Non?

PS: je retiendrais la citation du 20% des employés!
PS2: Ce blog (et le site associé) est genial!


Peko 25/03/2009 10:47

Ce sujet est intéressant car il permet de lancer un débat sur les outils d'analyse.Il est possible de recadrer ce débat: Il n'y a aucune "loi" de Pareto.
L'économiste italien Vilfredo Pareto (1848-1923) observa au début du 20e siècle que 20% de la population italienne possédait 80% de la richesse nationale.
Cette observation fut généralisée plus tard par Josep Juran : "le principe de Pareto est la méthode générale permettant de trier un quelconque agrégat en deux parties : les problèmes vitaux et les problèmes plus secondaires"
Tout au plus, on peut parler de "Dsitribution de Pareto". http://fr.wikipedia.org/wiki/Distribution_de_Pareto
Pas de loi, pas d'abrogation, c'est tout. Parler de principe est même un abus de langage, car c'est seulement une méthode, donc un outil.
L'abus consiste aussi à ne retenir que les cas où une distribution de type Pareto est observée, en oubliant de mentionner tous les autres où une telle distribution n'est pas observée.
Le terme de loi et la généralisation sont abusives, et non démontrées.
Non seulement l'outil de Pareto n'est pas universel, mais d'autres existent et proposent l'opposé: Voir la méthode de "la longue traine"
http://fr.wikipedia.org/wiki/Longue_tra%C3%AEne
Cet outil n'est pas meilleur qu'un autre.
Comme pour tous les outils, il n'y en a pas de mauvais, il faut juste choisir l'outil le plus approprié. Le marteau ne convient pas à une vis, et un tournevis ne convient pas à un clou.

Donc, conservons la distribution de Pareto dans notre trousse à outils, mais n'oublions pas les autres.

Mohammed 03/07/2008 22:42

bonjourcette loi n'est pas applicable partout :sur les quelques 10 000 céréales cultivables, moins de 10 génèrent la quasi-totalité de la production.au Brésil, 6% de la population possède 90 % de la richesse.source  wikipedia cordialement.