Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 10:37

« Embarquement terminé ».


L'avion est prêt à partir à l'heure de Paris à Toulouse en ce matin ensoleillé de février. Tous les passagers sont assis à leur place, ont rangé leurs affaires et on commencé leurs diverses activités de passagers aériens.


Le commandant fait alors une annonce signalant qu'après comptage il y a un passager en trop !


Voilà qui n'est pas banal et en ce qui me concerne, tout à fait inédit.


Le commandant ne va pas jusqu'à demander que le contrevenant se dénonce, au lieu de cela, le personnel va recontrôler les cartes d'accès à bord.


Vous imaginez le chaos qui s'ensuit.


Entre ceux qui avaient laissé la fameuse carte dans leur sac désormais dans le coffre à bagage, dont l'accès nécessite d'enjamber les voisins, leur marcher sur les pieds, se battre avec un autre passager ayant les mêmes intentions, assommer un troisième avec la chute d'objets à l'ouverture des coffres...


Celui qui nerveux en a fait des confettis et doit maintenant à quatre pattes sous les sièges rassembler de quoi prouver son bon droit d'occuper son fauteuil,


Celle qui croit l'avoir dans son sac à main, collection hétéroclite d'objets les plus curieux et les moins utiles, mais néanmoins forts nombreux à se répandre sur les genoux du voisin,


L'homme ordonné qui ouvre un portefeuille qui porte son nom très à propos, car il rassemble les cartes d'embarquement depuis 1991 et les tickets de caisse depuis plus longtemps encore, sauf que leur classement n'est pas chronologique,


Au bout de quelques minutes, un des stewards met fin à la foire en ayant découvert la passagère clandestine. Celle-ci est reconduite hors de l'avion.


J'interpelle l'un des stewards et lui demande comment avec les contrôles successifs une telle erreur est possible ?


Au lieu de répondre à ma question, il se dit choqué que l'on débarque cette passagère alors qu'il restait de la place dans l'appareil.


Je n'en crois pas mes oreilles, ce gars arborant un badge rouge signalant qu'il est dévoué à la sécurité des passagers, n'a pas compris que les contrôles à l'embarquement, y compris d'identité, n'ont pas évité que quelqu'un de non prévu sur ce vol ait pu s'y glisser et que seul le comptage, qui par chance a été correctement effectué, à démasqué !


Il aurait suffit d'un passager qui n'embarque pas pour que la substitution passe inaperçue.


Face à mon insistance pour obtenir une réponse satisfaisante, le steward me renvoie vers la chef de cabine ou le commandant. Ce que je fais à l'arrivée, lorsque le commandant salue courtoisement les passagers sortants au seuil de sa cabine.


Il reconnait le double dysfonctionnement ; erreur à l'enregistrement et non-détection à l'entrée de l'appareil, tout en précisant que le comptage ne fait plus partie des tâches des équipages, mais laisse entendre que ces derniers peu confiants dans les collègues, les maintiennent...


Je vous laisse apprécier cette inquiétante anecdote, chers frères et sœurs de misère, comme moi obligés de prendre l'avion et avant cela de subir les inconvénients, voire les vexations des contrôles à l'embarquement, auxquels nous nous sommes tous résignés au nom de la sécurité à laquelle personne ne souhaite renoncer.


Nous sommes entre de bonnes mains.




Partager cet article

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Christian Person, PDG de P.SI 07/03/2009 11:46

Bonjour,tout d'abord, permettez-moi de vous remercier pour votre Blog. Je suis depuis plus de 2 ans, votre fidèle lecteur. Vous avez de grande qualité de clarté et de pédagogie. J'apprécie particulièrement le regard lucide que vous porter sur des dysfonctionnements du quotidien dans différents services. cette anecdote dans l'aéroport est très juste.Merci, et continuez !Christian Person