Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 12:02

 

L'excellente chute du commentaire de BL au billet « En mai, fé ce qu'il te plé »,

par lequel il arrose l'arroseur inspira ce billet-ci,

garanti exempt de toute mauvaise foi et exagération de synthèse.

Que du naturel.



Il est des filles/demoiselles/dames (rayez la mention inutile) osant dire à leur amoureux/amant/mari (rerayez) enroué à force de déclamer sa flamme avec force mots d'amour : « tu ne me dis jamais je t'aime ! » ou à leur soupirant aux lèvres gercées à force de butiner l'objet de son affection : « tu ne me fais jamais de bisous ! ».


Ne voilà t'il pas que ces mêmes très distraites mais néanmoins adorables filles/demoiselles/dames traquent sans merci et avec malice les fortuites et rarissimes inattentions de leur amoureux/amant/mari.


J'en connais qui au moindre soupçon d'évasion cérébrale de leur auditeur se mettent à inventer un récit incongru pour tester sa concentration, ou de stopper net leur narration pour vérifier les réactions en face.


Plus classique, le péremptoire et sonore « Tu m'écoutes ? » auquel le fautif, supposé ou réel, ne peut que bredouiller « mais bien sûr ma chérie, continue c'est passionnant », en épongeant la chemise de la sauce/martini/bière renversé(e) par le sursaut.


Mais quittons le terrain miné des relations privées pour revenir au non moins dangereux terrain professionnel.


Alors qu'un collègue discourait passionnément avec un client d'un détail mineur pendant que je m'absorbais discrètement dans la lecture des microscopiques mails reçus sur mon téléphone, il me demande à ma coupable surprise : « Christian, qu'en penses-tu ? ».


Un long entrainement me permettant de dominer les sursauts reflexes et n'y laissant rien paraitre, je réponds d'un vague hochement de tête et d'une moue pouvant signifier « l'importance de ce point mérite quelques instants de méditation supplémentaires », réponse apparemment satisfaisante, car les deux protagonistes entamèrent immédiatement un nouveau sujet.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Moi 15/09/2009 11:21

Le mieux en matière de réponse reste le "c'est pas faux" révélé par un épisode de Kaamelott ( http://www.facebook.com/topic.php?uid=48417771115&topic=6327 ), à placer avec éventuellement un "moui...oui..." devant. Imparable... sauf pour ceux qui l'ont vu!Mince, vos collaborateurs ne pourront plus le placer quand ils ne suivent pas ou ne comprennent pas ce que vous racontez!

philippe joly 15/06/2009 19:10

oui mais bon..."discrètement dans la lecture des microscopiques mails reçus sur mon téléphone"moi qui enguirlande mes gars lorsqu'ils répondent au téléphone pendant les réunions...

philippe joly 13/06/2009 12:26

alors?pris en flagrant délit de lire ses mails sur son portable? pendant une réunion de travail?il me semble que vous aviez fait un post là-dessus.la honte...

Christian HOHMANN 15/06/2009 14:34


Relisez bien le billet cher Philippe, j'ai eu la prudence de ne pas aborder les lectures de mails.
Bien m'en a pris !

Cordialement