Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 11:22

livre5S sml-copie-1J’ai le plaisir de vous informer de la parution de la seconde édition du guide pratique des 5S, qui s’enrichit (entre autres) d’un chapitre spécifique au management visuel. Il prend pour la circonstance le titre « Guide pratique des 5S et du management visuel pour les managers et encadrants ».



Ce nouveau chapitre justifie sa place dans l’ouvrage par le lien « naturel » qui existe entre les 5S et la communication et le management visuel d’une part et par la difficulté de distinguer management visuel et communication visuelle d’autre part.

 

J’ai pu vérifier fréquemment dans les entreprises cette confusion entre management visuel et communication visuelle, et de me poser la question sur ses causes.

 

Ma première hypothèse est la croyance tenace qu’il suffit d’émettre et afficher des directives, des notes de service, des ordres ou des consignes pour qu’automatiquement les choses se fassent. Dans ce cas, l’affichage ou la « communication visuelle » peut se concevoir comme une forme de management privilégiant l’écrit si ce n’est les images et peut de ce fait se prévaloir d’être « visuel ».

 


Ma seconde hypothèse tient à une petite complication ; tout système de management visuel est également un système de communication, alors que l’inverse n’est pas toujours vrai.

 

Enfin, il y a les usages quotidiens qui font utiliser management visuel et communication visuelle comme des synonymes, ce qu’ils ne sont pas et l’entretien de la confusion (probablement involontaire) dans certaines plaquettes de formation qui versent dans les mêmes travers.

 

Si l’on admet que les tâches principales et traditionnelles d’un manager sont : planifier, organiser, (faire) réaliser et contrôler, alors un système de management visuel doit permettre de réaliser ces quatre actions.

 

Un tableau d’ordonnancement Kanban répond à ces critères :

Sa fonction première est de planifier la production, selon les cartes présentes les personnels organisent les lancements et fabriquent les lots (réalisent) et à tout moment le tableau permet de contrôler l’état des stocks.

 

Dans le cadre d’un management plus participatif ces tâches sont déléguées aux échelons inférieurs, souvent jusqu’aux exécutants en repositionnant le rôle du manager sur les tâches suivantes : déléguer, gérer, motiver et développer.

Dans ce cas également, un système de management visuel doit permettre de réaliser, ou tout au moins faciliter, ces quatre actions.

 

C’est en général le cas des plans d’actions visuels correctement construits.

5Sv2 verso

 

 

 

----------------------+-------------------------

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans 5S et Management Visuel
commenter cet article

commentaires