Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 04:23

 

Inconnue du plus grand nombre avant l’incroyable enchaînements d’évènements du mois de mars 2011, cette ville rejoint sans le vouloir le panthéon japonais des villes victimes du nucléaire et accède à une notoriété dont elle se serait bien passée.

 

Les habitants de la région ont eu droit à une triple peine ; séisme, tsunami et accident nucléaire.

 

Un enchaînement si peu probable, et pourtant…

 

Après l’effet de saisissement à l’annonce de la catastrophe puis la phase d’empathie envers les victimes et d’incrédulité face à l’ironie de ce scénario, je me demandais quelles pouvaient en être les conséquences.

 

D’évidence il y a les impacts sur les populations exposées ; sanitaires, psychologiques, économiques, etc.

 

Il y a des questions relatives au Japon : la zone contaminée restera-t-elle habitable ? Les exportations japonaises vont-elles souffrir du doute sur le risque potentiel de contamination des produits ?

 

Et des questions plus générales : y aura-t-il une pollution globale par la dispersion des éléments radioactifs ? Y aura-t-il un tsunami économique qui balayera la planète ?

 

Concernant le premier point, nous savons depuis 1986 et Tchernobyl, nous français, que toute particule radioactive en suspension dans l’air respecte scrupuleusement notre espace aérien. Elle plonge en piqué à l’approche de nos frontières et ne vient pas même regarder vers notre côté.

Promis juré, experts à l’appui.

Donc de ce côté pas de problème, sauf si vous, lectrices et lecteurs ne vous trouvez pas en France.

Trouvez une ambassade.

Ou un vêtement made in France.

 

Concernant les variations économiques des premiers temps, elles sont principalement dues à l’inquiétude (réaction « épidermique ») des opérateurs et à la spéculation. Les analyses raisonnées prennent un peu plus de temps.

Celles-ci laissent entendre que l’effet économique sera amorti relativement rapidement et même que les besoins de relogement et de réparations pourraient soutenir la croissance japonaise.

Tant mieux.

 

Finalement, au vu de la succession de crises, catastrophes, guerres et autres aléas qui s’enchaînent, il ne nous reste qu’à accepter une part de fatalisme et se dire que la survenue d’un autre « évènement indésirable grave » (métaphore hospitalière) est certaine.

Et si on lui oppose une porte blindée, il arrivera par la fenêtre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Stéphane Rouge 28/03/2011 14:47



A la lecture de ce billet, une seule idée me vient en tête :


Supprimera-t-on la fameuse sentence "Ils leurs faudraient une bonne guerre !" par "Ils leurs faudraient un bon tsunami !" ?


...