Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 23:53

 

L’âge des outils correspond, selon  Jim Womack, à la période de 1990 à 2006 durant laquelle les entreprises occidentales découvrant le Lean ont cherché à copier le modèle Toyota en déployant des outils et méthodes.

 

Certes, la mise en œuvre de ces outils permettaient d’obtenir des résultats intéressants, mais néanmoins inférieurs à ceux de leur modèle et généralement peu durables.

 

Jim Womack a été l’un des analystes qui ont découvert que la clef du succès par le Lean ne tient pas uniquement à une boite à outils bien garnie, mais également à une manière de voir et de penser[1], qui permet d’utiliser les outils correctement et surtout à bon escient.

 

La reconnaissance de l’importance du facteur humain, sous-estimé jusqu’à récemment, fait émerger l’âge du management Lean. Celui-ci correspond à une compréhension plus profonde des principes, qui, correctement appliqués, amènent des résultats à la fois concrets et durables.

 

Avec le recul, on peut se dire « quel aveuglement ! » lorsque l’on pensait que les succès japonais et principalement ceux de Toyota n’étaient dus qu’à des outils et des méthodes. Comme d’habitude, il est facile de refaire l’histoire après coup.

 

L’expérience, le rôle et les apports de Jim à la communauté l’autorisent à se moquer (gentiment) des entreprises qui sont toujours coincées dans l’âge des outils, dans le but de leur faire franchir le pas versl’âge du management Lean.

 

Mais à bien y réfléchir, le passage par l’âge des outils n’est-il pas indispensable ?

 

En effet, comment...

 

Lire la suite

 

[1] James P. WOMACK et Daniel T. JONES, "LEAN THINKING : Banish Waste and Create Wealth in Your Corporation", , Simon & Schuster 2003 (deuxième édition).

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Lean
commenter cet article

commentaires

Carl 18/03/2011 00:02



Bonjour Monsieur,


Je m'amuse à lire depuis plusieurs années vos articles, à l'époque, au début, étant encore un Toyota member, mon devoir de réserve m'a fait garder le silence, après tout, pourquoi venir
contredire tout ceci...? Et puis comme toujours, la nature (humaine parfois) nous a donné des leçons... Saurez-vous encore une fois en tirer les leçons qui s'imposent? Tout n'est pas fini,
ce soir encore, en regardant NHK, je ne peux m'empêcher de sourire tendrement en repensant à toutes ces réunions de crise vécues avec mes collègues japonnais qui (métaphore de l'iceberg) étaient
incappales en de telles circonstances de prendre des (bonnes?) décisions rapides & viables - ce qui aujourd'hui fait si cruellement défaut à FUKUSHIMA. Des événnements récents, peut-on d'ores
et déjà tirer des conclusions sur les écrits quasi "religieux" des méthodes japonnaises? Chiche?


Sincères salutations, Carl.



Christian HOHMANN 19/03/2011 14:56



Bonjour,


Un témoignage d'insider est bienvenu si vous souhaitez partager votre expérience et vos opinions avec les autres lecteurs.


Cordialement,


 



Sofie 07/03/2011 10:53



Bonjour,


Je suis enseignante et c'est une approche académique du Lean que j'aborde. En parallèle, je suis des étudiants et des apprentis ingénieurs qui ont pour objectif de mettre en place des 'Outils'
dans leurs entreprises respectives.


Je trouve qu'à l'heure actuelle, aborder une PME/PMI ou une groupe plus important en lui parlant de changement de façon d'être est voué à l'échec.


Je vais même plus loin, en tant qu'enseignante, je vois bien aux réactions provoquées par mes propos que certains Industriels me prennent pour une utopiste irréaliste coincée dans ses valeurs de
'prof'.


Je me cadre donc dans mes propos et dans mes actions, étant bien consciente que je ne suis qu'un électron libre dans leur quotidien.


Je trouve pourtant que, même si généralement l'âge des outils est un standard, la façon de mettre en place ceux-ci et de les intégrer au quotidien évolue (dans le bon sens du terme).


Qui sait, d'ici 20 ou 30 ans, il faudra relancer un article sur ce thème et voir où nous en sommes !!!



JF Tahon 07/03/2011 08:41



Bonjour,


Tout à fait d'accord avec vous sur un point : les sociétés (tout au moins françaises) se sont jetées sur l'aspect "Outils" car à mon avis cet aspect là est très "rassurant". Et pour ma part, ca a
été une grande déception quand j'ai découvert que ca n'était qu'un nouveau terme sur des techniques déjà datées.


Si vous constatez le passage des outils vers le management, pour ma part, dans la filière automobile française, je ne le constate pas du tout. Espérons que cela viendra un jour, ainsi qu'un
changement de mentalité. S'il y a un terme que je hais dans cette filière, c'est bien le terme "Donneur d'ordre"...