Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 23:39

C’est un premier chantier pilote sur un petit périmètre, dans une petite unité de production d’une usine d’un groupe industriel de dimension mondiale.

Les premiers efforts montrent que le temps passé en changements de série peut être réduit de moitié, que les taux de rendement synthétiques (TRS) peuvent être améliorés d’une bonne quinzaine de points. Globalement la moitié de la capacité gaspillée peut être récupérée pour produire des biens vendables.

Fabuleux.

Applaudissements.

Ce qui est faisable sur le petit périmètre pilote est relativement reproductible dans toute l’unité de production, les mêmes causes générant les mêmes effets.

Refabuleux.

Reapplaudissements.

C’est au tour de l’unité de production voisine de s’y coller, avant la troisième et ainsi de suite.

Le directeur industriel blanchit.

« Voyons, raisonne-t-il, toutes les unités dans toutes les usines du groupe fonctionnent sur le même modèle. On peut donc récupérer environ la moitié de capacité sur tout le groupe. Dans ce cas, même si nous réussissions à prendre des parts de marché significatives à nos concurrents, le marché serait saturé avant que nos capacités libérées ne soient à nouveau chargées.

De plus, les usines en vieille Europe ne sont pas en position favorables quant aux coûts de production, ni au cœur des marchés les plus dynamiques… »

Il se demande jusqu’à quel point les potentiels d’amélioration mis à jour seront effectivement utilisés.

quand Lean donne le vertige...



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Lean
commenter cet article

commentaires