Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 20:08


La résilience est la capacité à se remettre rapidement d’une perturbation majeure (récupération après maladie ou traumatisme, par exemple).

 

Les traumatismes qui affectent les économies, les sociétés et les individus ne manquent pas ; séismes, tsunami, catastrophe nucléaire, révolutions moyen-orientales, volcan islandais, tornades américaines ou problèmes du Directeur Général du FMI.

 

Le rythme de succession des grandes et petites catastrophes les rendent quasi constante, d’où probablement le développement d’une certaine relativisation, d’une insensibilité ou d’une résilience face à ces perturbations et traumatismes.

 

Prenons la triple catastrophe Japonaise, quelle incidence a-t-elle sur nous, sur vous au quotidien ? Passé l’effet de saisissement lors de la diffusion des images et nouvelles, un autre évènement a supplanté celui-ci et notre quotidien n’en est guère affecté.

 

Le développement de la résilience est certainement vrai, mais à un niveau macroscopique, comme pourrait l’illustrer l’oscillation temporaire des cours des bourses liée aux évènements japonais. Pour les habitants des zones concernées, ils ne peuvent témoigner du retour vers une normalité, et ils ne le pourront certainement pas avant une (très) longue période.

 

Ainsi, la résilience est vraie pour une partie importante de la population et fausse pour une fraction d’entre elle.

Il semblerait que pour la fraction impactée, le délai de rétablissement s’allonge en permanence.

 

Un conférencier expliquait qu’une crise économique met au chômage des populations d’actifs, dont les résilients retrouvent rapidement un emploi, les moins résilients en retrouveront éventuellement mais avec un délai sans cesse croissant au fil des crises, tandis qu’une dernière fraction est exclue du monde du travail en permanence.

 

La résilience est également un effet de l’intégration des retours d’expérience. Un premier volcan islandais sème le chaos dans les cieux et aéroports européens, mais les effets des crachats du suivant sont mieux intégrés dans les plans alternatifs, les effets sont pratiquement insensibles.

Il n’y a que pour les chutes de neige, qui de manière surprenante se produisent avec une certaine régularité en hiver, que cette loi ne s’applique pas.

 

Publicité gratuite

 

Quelle publicité inattendue, gratuite et mondiale pour ces boites noires du vol AF447, que tout chacun peut voir oranges, qui restituent leurs données au terme d’une immersion océanique profonde de deux ans !

 

Evidemment, s’il s’avère que les sondes Pitot sont en causes, la même intensité et étendue publicitaire ne produira pas les mêmes effets…


Dans le même ordre d’idée, il est bien dommage qu’aucune de nos usines ne puisse profiter de la publicité mondiale faite à la testostérone française.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires