Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 08:42

 

Le snowcasting est un néologisme construit à partir de snow (la neige) et forecasting (les prévisions).

Il peut désigner indifféremment les efforts de prévisions météorologiques pour prévoir les chutes de neige, les erreurs et imprécisions des prévisions météorologiques concernant les chutes de neige ou une malédiction (casting a spell = jeter un sort) liée à la chute de neige.

 


 

Il reste surprenant chaque année en hiver que la neige puisse tomber.

 

Il est surprenant que chaque année en hiver la moindre neige qui tombe déclenche dans l’heure une catastrophe nationale.

 

Alors quand en hiver, il tombe un peu plus tôt qu’il ne devrait plus de neige que les services concernés n’en attendaient…

 

D’autant que les services de météorologie nationale ne sont pas capables de fournir des prévisions fiables (tiens, on se croirait dans l’industrie !) à un mètre près.

Horizontalement, j’entends.

 

Et ainsi les employés municipaux attendent les ordres du chef de service lequel n’a pas reçu d’instructions de son directeur, qui lui attend la directive de la préfecture, elle-même en attente de la circulaire du ministère, dont le représentant tanne le météorologue national pour savoir s’il faut saler en priorité les trottoirs ou la chaussée.

 

Ces services fonctionnent parfaitement, mais avec un « léger décalage », le temps de muter le météorologue incompétent et de commander une étude de benchmark dans les pays nordiques.

 

Si toutefois les ministres ne se réfugient pas dans le déni.

« Il n’y a pas de pagaille, mais des complications sérieuses. »

« Des difficultés, mais pas de pagaille générale. »

 

Ben voyons.

C’est sûr que dans les couloirs moquettés des ministères, hormis les habituelles collisions entre secrétaires promenant un formulaire, rien à signaler.

Un vernis à ongle éraflé tout au plus.

 

Une bonne partie des naufragés de la neige est donc arrivée à destination avec un léger décalage, dans un état de fraicheur relative et une très haute opinion de nos élites, de nos capacités nationales d’organisation et de gestion.

 

Comme il faut des coupables, les citoyens vilipendent les élus qui accusent les météorologues qui en appellent à leurs syndicats à qui l’on promet de prendre des mesures énergiques.

 

C’est comme ça que Bébert, ouvrier municipal affecté au salage des trottoirs, s’est vu refusé sa promotion au prestigieux service salage des chaussées.

 

Bref, tout ça pour dire qu’en France on a eu la neige.

Et les boules.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Jeff Tahon 13/12/2010 08:27



Si vos livres sont aussi comiques que vos billets d'humeur, je m'engage à les mettre à mon chevet et à les feuilleter tous les soirs avant de m'endormir...