Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 18:54

Dans un environnement où le zapping permanent est devenu une norme et dans lequel le moindre objet technologique est multitâche, s’est développé le mythe de l’humain lui-même multitâche.


Vrai-fausse capacité multitâche humaine

La capacité multitâche humaine est partiellement vraie : il est possible de nouer ses lacets tout en menant une conversation ou à mamie de tricoter tout en restant concentrée sur son feuilleton télévisé.

Dans ces deux cas les activités simultanés ne mobilisent pas toutes deux le cerveau de la même manière. Nouer un lacet ou tricoter devient pour celles et ceux qui maitrisent ces techniques des activités que l’on peut faire de manière machinale, sans avoir besoin de mobiliser l’attention.

Il en va de même sur des lignes d’assemblage en production, lorsque la grande répétition des gestes développe une espèce de mémoire physique, qui sollicite très peu les capacités de traitement du cerveau.

Ainsi est-il possible de juxtaposer une activité qui mobilise les capacités cérébrales avec une (plusieurs ?) autre qui les mobilisent (très) peu.

Inversement, qui a essayé de lire et comprendre un texte tout en essayant de suivre une conversation « décroche » rapidement de l’une des activités, les capacités du cerveau humain étant insuffisantes pour multiplexer ces activités de manière fluide.

Conséquences au travail

Dans les activités professionnelles qui sollicitent fortement les capacités cérébrales, le multitâche que l’on se plait à croire possible finit par dégrader fortement les performances ; vitesse de réalisation, qualité, tenue des délais, complétude, etc.

La supériorité du Monotâche se démontre facilement

De multiples études et articles en ligne démontrent que le multitasking humain est un mythe, largement supplanté par le monotâche en termes de performances

Un exercice simple suffit à démontrer l’allongement des délais et la dégradation de la qualité induits par le multitâche.

(Voir sur mon site)

(../..)

Perturbations subies et perturbations acceptées

Dans le milieu professionnel coexistent les perturbations dont nous sommes tous victimes, perturbations  qui sont subies ; interruption par l’arrivée inopinée d’un visiteur, la conversation initiée par un collègue, la demande d’un  supérieur ou d’un subordonné, la sonnerie du téléphone, l’arrivée d’un e-mail, etc. et les perturbations acceptées, voire « désirées » ; coup d’œil sur le smartphone pour guetter un éventuel tweet, l’arrivée sonore d’un e-mail qui attire irrésistiblement l’attention, les divers rappels programmés, etc.

Toutes ces perturbations sont autant de dérivatifs qui mobilisent tour à tour notre attention et notre capacité mentale. Ce zapping permanent entraine les mêmes effets que ceux décrits dans l’exercice précédent ; perte de temps, dégradation de la qualité et.. consommation de notre énergie.

(Lire la suite)

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian HOHMANN
commenter cet article

commentaires

yane 21/06/2013 22:28

Bonsoir, j'ai un travil qui demande beaucoup de concentration , d'analyses , de recherches et je me retrouve dans ce que vous expliquez. j'ai vraiment du mal à faire plusieurs tâches à la fois , complétement différentes. j'ai un cerveau biologique et pas une batterie de RAMS !! ; Je suis parasités par des demandes de plus en plus nombreuses poctué par des coup de telephone, des tas de mails a gérer , des réunions , etc .. comment être efficace au maximum ainsi ? .. en open space (pas isolé au calme dans un bureau) . J'aime mon travail, mais je serai encore plus efficace si je traiterai une tâche à la fois , j'irai bien plus vite , avec niveau de qualité sur le produit fini (le service) .

Christian 22/06/2013 20:08

Rassurez-vous, vous êtes humain !

Vous avez identifié les points d'amélioration, essayez de "vendre" vos solutions aux décideurs en utilisant la logique :
1) Présentation des avantages
2) Preuves que cela est bien plus avantageux
3) Bénéfices pour celui qui décide "à acheter" (eh oui, il lui faut bien un retour sur investissement) pas nécessairement monétaires (estime, sécurité, qualité, développement durable, éthique, justice, etc.)

Christian