Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 18:47

 

Elles sont arrivées à la suite des incontournables blondes pour vanter les mêmes lessives spéciales linge gris, les yaourts qui vous refont une beauté intérieure ou les croquettes recette exclusive pour petits chiens portables blancs à poil ras. Ce billet inaugure une nouvelle rubrique, celle des mystères de la vie quotidienne. Mystères pour moi s’entend, j’escompte bien trouver auprès de vous, lectrices et lecteurs, quelques éléments de réponse, si ce n’est l’explication.

Les rousses.

Tout comme les blondes, peu importe qu’elles soient vraies. Leurs sourcils noirs ne doivent apparemment surprendre que moi, alors que c’est le premier (le seul ?) élément mensonger du message publicitaire.

Si d’après ce que l’on peut lire sur le net la proportion des personnes rousses oscille entre 2 et 6% de la population européenne, dès lors comment explique-t-on la systématisation de leur apparition dans les publicités ?

Evidemment, la même question est valide pour les blondes, à la correction des proportions près.

Voyons, suis-je plus convaincu de la supériorité de cette enseigne de bricolage parce qu’une charmante rousse peint un abat-jour en pots de yaourt ?

Pas vraiment.

D'ailleurs je postule que les messieurs jugent le physique de la dame tandis que les dames regardent comment elle est habillée.

 La rousseur confère-t-elle une capacité particulière de distinguer les vrais cailloux des diffuseurs de parfum d’ambiance ?

 

Cela m'étonnerais.

Non, je ne trouve pas.

Si vous avez une explication, je suis preneur.




 

 

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Mystères de la vie quotidienne
commenter cet article