Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 18:20

Il aura fallu douze ans pour que mon site personnel (http://chohmann.free.fr/) accumule le million de pages vues, si l’on accorde foi au compteur qui tourne depuis le 17 décembre 1998.

 

Un petit calcul rapide, 1.000.000 sur 12 ans cela nous fait un petit 228 pages/jour de moyenne.

A environ 1,5 page vu par visite, en moyenne toujours, cela nous fait potentiellement 600.000 et quelques visites. Combien de visiteurs ? La fourchette est forcément large, le comptage pâtissant de quelques imprécisions inhérentes… 100, 200, 300.000 ou plus encore ?

 

Que ceux parmi eux, qui ont été accueilli par un message mentionnant le 1.000.000è visiteur (avec une certaine constance sur quelques années) et le gain potentiel d’un véhicule de standing, veuillent bien comprendre que c’est là l’insertion de publicités, contrepartie à la gratuité de l’hébergement du site.

 

Les irritantes invasions publicitaires ont d’ailleurs conduit à repositionner le site chez l’hébergeur actuel, dont vous reconnaîtrez sans peine l’identité dans l’extension de l’adresse, plus raisonné dans sa réclame.

 

Lancé initialement « juste pour voir », le site s’est finalement inscrit dans le paysage en se structurant graduellement et en conservant son but : vulgariser les concepts et les meilleures pratiques.

 

Ces dernières années, je rencontrais un nombre croissant de visiteurs qui m’abordaient en me disant « je vous connais », « je vous ais déjà vu » ou « vous avez accompagné mes études ». C’est un plaisir de rencontrer mes lecteurs et un plus grand encore d’entendre que cette initiative a pu être utile.

 

Quel avenir pour le site ?

 

Dans le futur proche, il devrait faire peau neuve en passant sur une technologie plus récente, plus ouverte aux échanges. Il pourra s’interfacer plus harmonieusement avec le blog et proposer des fonctionnalités aujourd’hui clairement manquantes.

 

Je me garderai prudemment d’avancer une date, mon temps disponible étant obstinément inversement proportionnel au stock de tâches que j’aimerai achever…

 

 

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans News HC online
commenter cet article
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 01:00

 

La facilité avec laquelle on peut produire des vidéos et les partager en ligne amène, selon les observateurs, un glissement de l’écrit vers la vidéo.

 

Ainsi, YouTube se placerait au second rang des moteurs de recherche.

 

Veut-on être visible sur la toile ? il est nécessaire de figurer dans la catégorie vidéo. C’est chose faite pour HConline, mon site personnel, qui s’enrichit des premières vidéos.

 

Vous pourrez retrouver les explications à propos du diagramme et des enquêtes de Kano en 2 parties, respectivement sur :

http://www.youtube.com/watch?v=VMJotmi54FY

 


 

et

http://www.youtube.com/watch?v=2jWpLeMsvWU

 


 

 

La métaphore de la rivière en matière de gestion de stocks : http://www.youtube.com/watch?v=ec1FrC244xc

 

 


 

 

Ou encore le principe des tiroirs pour garantir le respect du FIFO dans une ligne de peinture automobile : h

http://www.youtube.com/watch?v=tx6-_eBzEgo

 


 

 

Ironiquement, depuis la mise en ligne de « l’irrésistible attrait de la technologie » (http://www.youtube.com/watch?v=AXi3DgNV93Y), dans laquelle j’égratigne la propension à chercher les solutions aux problèmes dans la seule technologie, j’ai expérimenté par deux fois les bénéfices du progrès technologique.

 

La plus marquante des expériences concerne le rasoir à 3 lames qui peinait à me « glabrer » de manière satisfaisante et durable  (au-delà de la demi-journée). Après des années de résistance à ce que je ne pensais n’être que les sirènes du marketing, j’ai acquis le plus récent modèle à 5 lames +1, équipé d’un gyrophare pour les matins pressés et de clignotants pour indiquer les changements de direction impromptus durant les rasages sportifs.

 


 

 

Convaincu que les lames supplémentaires n’étaient qu’une astuce pour en augmenter le prix, j’ai comme d’autres glosé sur leur nombre constamment croissant, qui nous condamnerait à moyen terme à nous passer sur les joues  une râpe de 15, 25 ou pourquoi pas 50 lames !

 

C’était jusqu’au premier essai.

Là je dois rendre justice aux chercheurs en rasologie, cela rase bien, de près et pour plus longtemps.

 

J’ai même cru reconnaître une approche TRIZ dans l’ajout de l’entonnoir à poils inspiré des moissonneuses batteuses (les dents qui guident les épis de maïs vers les lames et dont j’ignore le nom).

En effet, un des principes de la méthode TRIZ face à un problème est de se demander comment se présenterait le problème si l’on était infiniment (ou du moins très) petit. Un des chercheurs a du se dire qu’une barbe était équivalent à un champ de poils, d’où le besoin d’une moissonneuse batteuse miniature.

Je reste plus sceptique sur les bénéfices rasant des vibrations qu’émet le rasoir, autres qu’un certain confort et la troublante sensation de se raser à la fois mouillé et électrique (une frontière que les rasoirs électriques on déjà franchis depuis des années, je sais).

 

Bref, si je persiste à penser que les solutions aux problèmes ne trouvent pas systématiquement leurs réponses dans la technologie, pour le rasoir, mon argument a perdu du piquant.

 


Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans News HC online
commenter cet article