Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Christian HOHMANN
  • Christian HOHMANN
  • : Extension interactive de mon site personnel, ce Blog rassemble une sélection d'articles dont des billets d'humeur. Bonne Lecture Christian HOHMANN http://christian.hohmann.free.fr
  • Contact

  • Christian HOHMANN
  • .

Publications

lean_management_small.jpg

livre5S_sml-copie-1.jpg

Recherche

Définition

Qu’est-ce qu’un billet d’humeur ?
 
En journalisme, le billet d’humeur est avant tout le regard très personnel, décalé et critique d'un journaliste sur un fait d'actualité. Il se place résolument du côté du commentaire, y compris dans son aspect le plus subjectif.
 
Le billet d'humeur, c'est aussi l'indignation, le coup de gueule et l’expression de la mauvaise humeur.
Le billet d’humeur, par essence, n'engage que son auteur.

Ecrire un commentaire

Pour écrire un commentaire sur un article, veuillez cliquer le lien qui se situe tout à la fin de l'article.

11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 00:00

Un outil simple, trop peu utilisé, trop peu connu ?

 

 

 


Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Qualité
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 18:28

 

Je suis intéressé par vos retours d'expériences en la matière.

Les utilisez-vous ? Sous quelle forme ? Avec quels résultats ?

 


Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Qualité
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 00:00


Toutes mes vidéos sur ma chaine Youtube : http://www.youtube.com/user/HohmannChristian



Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Qualité
commenter cet article
22 juillet 2012 7 22 /07 /juillet /2012 13:12

Comment comparer simlement la dispersion d'échantillons de différentes populations ?

Avec les boites à moustaches, traduction de "box and whiskers plot" !

 


 


Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Qualité
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 17:30

Cet article a été déplacé ici:

http://christian.hohmann.free.fr/index.php/six-sigma/six-sigma-les-basiques/188-qualite-normative-vs-operationnelle

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Qualité
commenter cet article
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 18:30

En complément du billet relatif à la qualification des fournisseurs, voici une vidéo qui résume la genèse et l'intérêt de l'audit Qualité / Supply Chain.

 


 

Pour sécuriser sa Supply Chain il faut qualifier ses fournisseurs qui à leur tour cascaderont les exigences en termes de qualité et performance logistique vers leurs propres fournisseurs.


Il est recommandé d'aider ses fournisseurs les plus fragiles à se développer en leur apportant une aide méthodologique.




 

Pour rester informé des parutions de nouveaux articles, inscrivez-vous à la newsletter.


Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Qualité
commenter cet article
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 16:33

Il se prénomme Stéphane et témoigne dans un commentaire :

 

« Je me reconnais tellement dans ce que vous décrivez que ça m'a donné envie de vous le faire savoir. Noyé dans un "océan de médiocrité", j'avais l'impression d'être le seul à remarquer ces petits détails qui empoisonnent la relation client (et donc la vie de tous les jours). Alléluia ! Je ne suis plus seul »

 


J’imagine Stéphane, fier navigateur sur un beau voilier prenant le vent du succès et porté par la vague de la qualité totale. Un jour, alors que le navire et son capitaine entrent dans le redouté océan de médiocrité, voilà la coque qui racle un haut-fond d’un problème jamais résolu.

 

Une voie d’eau s’ouvre, le navire prend l’eau.

 

Les efforts n’y feront rien, l’océan si vaste et si retord aura raison du beau voilier.

 

Alors voilà Stéphane qui plonge et nage.

Il boit des tasses et avales des couleuvres.

Si.

Des couleuvres océaniques, celles qui naissent des à-peu-près, des approximations, des défauts soigneusement maquillés ou volontairement ignorés.

 

Il nage et croise quelques autres naufragés, installés aussi confortablement que possible sur leurs radeaux de fortunes. Ils sont contents de leur sort, trouvent à faire tenir les constituants hétéroclites de leurs embarcations et se laissent porter par les courants.

 

Ils rafistolent sans arrêt, bricolent avec ce qu’ils trouvent sous la main et se laissent bercer par la mélopée des sirènes :

 

« Consommez, consommez sans compter,

Accumulez, accumulez, sans questionner,

Qualité, qualité, vous pouvez rêver,

Quantité, quantité je vais vous déverser »

 

Stéphane n’est pas épuisé ni désespéré au point de capituler et s’installer parmi eux. Alors il redouble d’effort et fini par croiser un autre nageur.

Puis un autre, un autre encore.

C’est tout un banc de nageurs qui refusent les radeaux de fortune et se dirige vers un îlot perdu, comme il s’en trouve dans cet océan de médiocrité.

 

Ensemble ils iront refaire leurs forces auprès du Service Client Efficace, à leur écoute et qui trouve des solutions à leurs problèmes.

 

Puis, bien obligés, ils retourneront barboter dans l’Océan.

 

 


 Pour obtenir une notification à chaque nouvelle parution sur le blog, abonnez-vous à la newsletter (panneau de gauche).

Le rythme de croisière est d'un article par semaine.

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Qualité
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 09:20

Cet article a été déplacé ici:

http://christian.hohmann.free.fr/index.php/six-sigma/six-sigma-les-basiques/466-la-qualification-des-fournisseurs

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Qualité
commenter cet article
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 18:37

 

C’est une histoire banale d’un achat de billets de train et d’une location de voiture, réservée sur Internet.CH replay

 

Le site de ce loueur notoirement connu est couplé à celui tout aussi notoirement connu qui permet d’acheter des billets de train. Cette combinaison de services est sensée améliorer le service au client. Dans la pratique et de manière générale, elle tient ses promesses, ce qui n’exclut pas les ratées.

 

Un soir tard parmi les soirs et un peu pressé, j’organise un prochain déplacement en commandant les billets de train par Internet.

 

Une relative longue expérience me fait haïr définitivement les emplacements vis-à-vis à 4, qui amène invariablement des duels de pieds et genoux avec votre partenaire d’infortune.

 

Par maléfique malice, la programmation tend à (me) les proposer d’office. Tout comme ce soir là. Je tente de contourner la logique du programme, change mes paramètres de voyage et retente ma chance. Rien y fait, me résous à accepter la place maudite et les duels à venir, puis confirme mon achat.

J’y adjoints la location de voiture et passe au règlement.

Ce n’est que le processus terminé et quand s’affiche le montant total que celui-ci me parait anormalement élevé.

Vérification des détails : j’ai acheté par « inadvertance » les billets de train deux fois !

Je mets « inadvertance » entre guillemets car si mon attention n’était pas à son plus haut niveau, l’ergonomie du site autorise ce genre de mésaventures. Partageons donc les torts.

Voilà la soirée qui se prolonge à annuler des billets excédentaires, heureusement remboursables.

 

Le jour prévu, la place est bien disponible pour moi et les duels pieds et genoux ont bien eu lieu.


La seconde expérience, qui explique le titre du billet (dont l’original est consultable en cliquant >ici<), est faite d’un achat un tout point similaire, avec location de voiture, pour laquelle je donne comme le site le réclame tous les renseignements nécessaires, y compris le n° du permis de conduire (tiens, la fois dernière on me l’a pas demandé.. !), le n° de carte de paiement, etc.

 

Une confirmation de commande et un récapitulatif quelques secondes arrivent par e-mail après avoir clos le processus de réservation. Deux jours avant le voyage, un nouvel e-mail confirme et récapitule.

 

Un jour avant le voyage, je reçois un appel de l’agence de location qui a besoin de « quelques renseignements » pour préparer mon véhicule.

Qu’aurais-je pu oublier ?

« J’écoute.

- votre heure d’arrivée et votre n° de carte de paiement, s’il vous plait.

- mais, j’ai rempli les formulaires en ligne avec ces éléments !

- et bien il me les faut quand même », insiste l’hôtesse avec politesse.

 

Je redonne donc les renseignements déjà donnés, dont j’ai la trace dans les deux confirmations électroniques.

Ainsi, voulant « bien faire » et si possible « éblouir » le client avec une préparation minutieuse, l’occasion a été manquée de simplement le satisfaire.

 

 


Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Qualité
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 18:27

Cet article a été déplacé ici:

http://christian.hohmann.free.fr/index.php/lean-entreprise/mythes-et-realites/467-simplifiez-vos-problemes-pas-vos-solutions

Repost 0
Published by Christian HOHMANN - dans Qualité
commenter cet article